SHOP

Capture d’écran 2017-10-10 à 14.27.21

Liero

7.00

Nez à nez, un lièvre aux yeux enamourés et un blaireau interrogateur. En arrière-fond, un terrier à moitié caché. On est dans la forêt, juste évoquée par quelques troncs bien réguliers. Ainsi commence Liero de Layla Benhabib. Une couverture pour poser les personnages, un graphisme noir et blanc, une histoire de pouvoir entre deux personnages, tels sont les paris graphiques et narratifs de l’auteure-illustratrice qui décline ces duels comiques par le biais de duos animaliers.
Pourquoi se fatiguer à creuser un terrier alors qu’un autre vous tend les bras ? En trois bonds, le lapin entre, joyeux mais circonspect. La double page qui suit, noire, juste éclairée par deux paires d’yeux, une sur chaque page, est à elle seule un exemple de force graphique. A droite, le regard oblique courroucé du blaireau, à gauche le regard interloqué et apeuré du lièvre. Blaireau en colère, lapin chassé, mais cela ne suffit pas à le décourager. De nouveau trois bonds… Les lecteurs apprécieront le comique de répétition et l’emphase qui suit : comme une caricature de course, ou un plan cinématographique, les yeux exorbités du lapin et ses pattes raccourcies, sa silhouette ramassée nous disent que le péril est imminent, comme en témoigne l’allure massive du blaireau. Exit le lapin. Sous le regard bougon du blaireau apparaît un troisième personnage. Elégante et timide, peut-être effarouchée, une mouffette (plus élégante qu’un putois) s’invite dans la comédie. Alors qu’une idylle peut-être démarre, le lapin qu’on croyait terrassé revient !
La suite est délicieuse, si l’on peut dire, la chute très réussie. La mouffette chasse le lapin grâce à son odeur. C’est sa force. Mais cette force se retourne contre elle puisqu’elle chasse aussi son « amoureux » le blaireau. Est-elle perdante ? Pas sûr !
Dans cet univers du noir et blanc, l’utilisation parcimonieuse de la couleur n’en a que plus de force et le joli vert tendre qui figure les odeurs diffuses prend tout son sens. Efficacité narrative, découpage scénique et graphique expert, les albums de cette série ont tout pour plaire. Conte moral, fable joyeuse ou comédie douce-amère, ils offrent aux jeunes ou moins jeunes, lecteurs ou non, des récits animaliers vivants et drôles selon une matrice narrative et graphique efficace. A mettre entre toutes les mains.
EnregistrerEnregistrer

4 en stock

Info

Category: Tags:,

Description

 Flipbook à partir de 1 an.
Layla Benabid est une auteure jeunesse et illustratrice professionelle. Depuis 2010, elle consacre son talent à la protection des animaux. En plus d’être une dessinatrice militante, elle est aussi marraine de l’association Doggybag crew.
 Cartoons est une collection d’albums inspirés du principe du film d’animation. « Cartoon » désigne à l’origine chacune des planches composant un film de dessins animés. Les histoires, drôles et attendrissantes, réalisées tout en jeux de contraste rehaussés par une touche de couleur, se racontent seulement avec leurs images, laissant la place à l’imagination du lecteur et amenant au partage avec l’enfant, pour le plaisir des petits yeux comme des grands.
Une grande partie des livres ont été dédicacés par l’auteure !